sprechgesang
Accueil du site > Les auteurs > Erwan Tanguy > Blog > Humeurs > Ensemble Vocal Mélisme(s)

Ensemble Vocal Mélisme(s)

mercredi 9 avril 2008, par Erwan Tanguy

Voir en ligne : MARATHON XXI - 2

Au lieu d’aller comme beaucoup de monde à Mythos (où je déplore l’absence des auteurs - pour un festival sur la parole c’est quand même assez troublant... où sont donc les François Bon par exemple lisant Rabelais - si ce n’est pas un travail sur la parole, la langue et la poésie - sans oublier que ce même François Bon travaille aussi avec des musiciens et il n’est pas le seul auteur à le faire, c’est presque une tradition - lire à ce sujet ce texte de François BON) ou même d’aller au TNB, je suis allé voir un concert dans le cadre de MARATHON XXI, que je ne connaissais pas du tout. J’y suis allé car c’était l’ensemble Mélisme(s), dirigé par Gildas, un ami. J’avais déjà entendu et vu cet ensemble à Auray, dans un oratorio, mais jamais en concert.

Là juste des voix, un orgue et un piano parfois.
J’ai apprécié ce concert, même si je l’avoue la musique seule en concert ne me suffit pas pour avoir des frissons, il me manque toujours quelque chose. C’est une des raisons pour lesquelles je suis allé vers le théâtre. Il me manquait l’acteur, la parole. Pas la parole chantée, qu’on perçoit dans la mélodie sans toujours comprendre distinctement les mots, mais vraiment le verbe et la chair.
J’ai apprécié ce concert car j’y ai entendu un chœur très impressionnant comme j’en ai rarement entendu à l’époque où j’allais en voir - ce qui date je le concède. Aujourd’hui j’en écoute plutôt sur ma chaine hifi, à la radio ou en disque. Ce n’est pas la même chose, cela n’a pas le même rendu. Le rendu LIVE est plus périlleux car on entend tout. Et malgré tout, je veux dire les petites erreurs entendues ou pas, il est très impressionnant de qualité, de cohérence, d’homogénéité. Voilà. Ils reviennent avec Bach dans un mois. J’espère y retourner, y savourer à nouveau leurs couleurs de voix. (20 & 21 mai 05 Eglise St Germain).

J’ai été plus sensible à la dernière partie, le PART, In memoriam de ESCAICH et le NYSTEDT. Je ne connaissais que PART et GRIEG donc dans l’ensemble c’était une découverte. Ils ont joué un bis en hommage à BACH qui sera repris d’ailleurs dans un mois et qui est magnifique et assez déroutant.

quelques détails :

MARATHON XXI - 2
Choeur : Ensemble Vocal Mélisme(s)
Compositeur et pianiste : Thierry Escaich
Piano : Bertrand Chamayou
Chef de choeur : Gildas Pungier
ESCAICH - Choral’s dream
GRIEG - Ave Maris Stella
SIBELIUS - Impromptu pour voix de femmes
STENHAMMAR - Tre körvisor
ESCAICH - Improvisation à l’orgue sur un thème d’Avo Pärt
NYSTEDT - O Crux
PÄRT - De profundis
ESCAICH - In memoriam

{process=oui}